haut de page

multimetre

Les mesures a l'aide d'un multimètre

La mesure de la valeur d'une résistance peut se faire au moyen d'un multimètre numérique que l'on placera en position Ohmmetre et en choisissant le calibre le plus grand pour commencer.

Pour faire une mesure correcte, il faudra deconnecter le composant du circuit imprimé sinon la valeur obtenue sera fausse, et on mesurera la resistance totale du montage. D'une manière générale la mesure de résistance se fera toujours hors tension, au risque d'endommager votre multimetre. Pour cette meme raison on ne cherchera pas a mesurer la résistance interne d'une batterie.


Les 2 cordons devront etre reliés au multimètre sur la borne COM ( commun ) pour le fil noir, et sur la borne Ω ( Ohm ) représentée par la lettre grecque Oméga pour le fil rouge. Une fois l'appareil de mesure en position ON, on placera le commutateur de selection en position Ohmmètre sur l'un des calibres Ω en commencant toujours par le plus grand. Les 2 pointes de touches des cordons seront positionnées de part et d'autre de la résistance pour en effectuer la mesure.

Si l'afficheur reste a zéro, tournez progressivement le commutateur de selection vers un calibre plus faible et jusqu'a obtenir une mesure plus précise. La valeur mesurée sera exprimée en Ω, en KΩ ou en MΩ suivant le calibre que vous aurez selectionné. L'unité de mesure devrait se marquer dans un coin de l'afficheur. La mesure de la résistance pourra se faire aussi bien dans un sens que dans l'autre.


La valeur ainsi obtenue sera précise mais ne correspondra pas exactement a la valeur définie par le code des couleurs, car il faut tenir compte de la tolérance de fabrication du composant exprimée en %. Pour une résistance de 120 ohms avec une tolérance de 10%, la valeur ainsi mesurée sera comprise entre 108 et 132 ohms.


Le choix d'un multimètre

Le choix d'un multimètre numerique doit se faire en fonction de l'utilisation que vous aller en faire, occasionnelle, d'amateur ou de professionnel. L'offre est devenue tellement vaste, qu'il n'y a que l'embarras du choix et que l'on pourrait facilement s'y perdre...

Pour une utilisation occasionnelle on se limitera aux fonctions de base voltmètre, ampèremètre, ohmmètre, testeur de diode, une gamme de mesure de 10A en intensité, 200v en continu, 500v en alternatif. Coté ohmmètre des calibres jusqu'a 200 Méga Ohms avec une précision de 1%. Tarif indicatif moins d'une quinzaine d'euros.

Pour une utilisation d'amateur on choisira un modèle offrant une gamme de mesure plus complete, jusqu'a 20A en intensité, 600v en continu, 1000v en alternatif. Mesure efficace True RMS. Une précision de 0.5%. En fonction on choisira un appareil testeur de transitors, testeur de condensateur, testeur de température, testeur de fréquence... avec des protections de type inversion de polarité, un affichage rétroéclairé et une extinction automatique. Tarif indicatif moins d'une cinquantaine d'euros.

Pour une utilisation de professionnel, on se tournera vers des marques réputées, avec des calibres automatiques, une plage de mesure étendue allant des courants faibles et jusqu'a 400A en alternatif. Mesure efficace True RMS. Une incertitude de mesure la plus faible possible jusqu'a 0.05 %. Le corps de l'appareil aura des protections antichocs ou d'etanchéité. Des modèles qui pourront prendre la forme de pince ampèremetrique. Des modèles bluetouth font leur apparition, vous l'aurez comprit tout est possible... Le surcout de l'appareil ne sera pas négligeable. Tarif indicatif jusqu'a 500 euros.

Quelque soit le modèle, tous les multimètres doivent etre a la norme IEC 601010. Dans tous les cas on se souviendra que l'electricité peut etre dangereuse et meme mortelle. Conseil de survie, quand on ne sait pas, on ne touche pas !